Née à la fin de la Seconde Guerre mondiale (1944 à Paris), l’artiste est élevée par sa mère. Elle voit très peu son père, et vit une adolescence mélancolique marquée par la musique. À 17 ans et en guise de récompense pour l’obtention de son baccalauréat, elle obtient une guitare. Autodidacte, la jeune Françoise Hardy apprend vite. Elle se tourne vers “Le petit conservatoire de la chanson” pour perfectionner ses bases techniques, et finit par être repérée par le label “Vogue”, qui produit à l’époque Johnny Hallyday. Après un premier 45 tours, elle se fait connaître du grand public en 1962 avec “Tous les garçons et les filles”. Son passage en live à la télévision booste l’audience de ce titre qui devient un classique des ondes radio. Elle est dans la foulée choisie par Monaco pour représenter la province au concours de l’Eurovision 1963, et s’impose en seulement deux ans comme l’une des figures de proue de l’ère “Yé Yé”.

Après une période de transition, son tube “Comment te dire adieu ?” (1969) marque une nouvelle époque pour Françoise Hardy. L’artiste décide alors de ne plus se produire sur scène, et de se contenter d’apparitions discographiques. Entre l’éducation de son enfant et sa passion pour la psychologie, Françoise Hardy ne connaîtra plus la même popularité que dans les années 1960. Mais des titres comme “Message personnel” (1973) ou “Partir quand même” (1988) créent la sensation. En activité jusqu’en 2014, ses albums jouissent d’une belle popularité à chaque nouvelle sortie.

Atteinte d’un lymphome depuis plusieurs années, Françoise Hardy a aujourd’hui cessé toute activité musicale ou littéraire.

Côté vie privée, Françoise Hardy est en couple avec le chanteur et acteur Jacques Dutronc de 1967 aux années 1990. Ils se marient le 30 mars 1981 à Monticello, en Corse. Ensemble, ils ont un fils, Thomas, né le 16 juin 1973. Séparés depuis trois décennies, Françoise Hardy et Jacques Dutronc n’ont toutefois pas divorcé. 

Le 11 juin 2024, Thomas Dutronc annonce sur Instagram le décès de Françoise Hardy à l’âge de 80 ans. 

Généalogie simplifiée

N°  1 – Françoise Madeleine Hardy, née à Paris 9ème le 17 janvier 1944, décédée à Paris le 11 juin 2024.

N°  2 – Pierre Marie Étienne Dillard, né à Blois le 15 décembre 1899, décédé à Boulogne-Billancourt le 6 février 1981.

N° 3 – Madeleine Jeanne Hardy, né  à Paris 11ème , 71, rue Saint Maur le 14 mai 1920, décédée à Paris 18ème le 6 juillet 1991.

Les grands-parents de Françoise Hardy

N°  4 – Adrien Victor Dillard, négociant, domicilié 22, place du Château à Blois, né le 5 Septembre 1857 à Rouen, (76), décès le 20 Mars 1938

N° 5 – Anne Louise Dubosc, née à Fécamps le 4 mars 1864, décédée à Blois le 19 octobre 1925

N°  6 – Claudius Alexandre Hardy, employé de Banque, né le 11 décembre 1883.

N°  7 – Louise Louise Milot.

La suite dans le prochaine numéro de Généalogie Magazine

Comments are closed

Newsletter
Téléchargez un numéro gratuitement de généalogie Magazine
Nos partenaires
  • 32
  • 11 641
  • 6 548