Anouk Aimée, de son vrai nom Françoise Dreyfus est née le 27 avril 1932 à Paris. Elle grandit loin de ses parents, en Charente, pour échapper aux rafles de juifs lors de la Seconde Guerre mondiale. De retour à Paris, elle est repérée dans la rue par le réalisateur Henri Calef qui lui offre le rôle d’Anouk dans La Maison sous la mer (1947). Elle utilise le nom de son premier rôle comme pseudonyme auquel elle ajoute le nom d’Aimée sur une suggestion du poète Jacques Prévert qu’elle rencontre sur le tournage du film inachevé La Fleur de l’âge de Marcel Carné.

Sa carrière commence ainsi très jeune, elle enchaîne de nombreux films, puis en 1960 Federico Fellini la choisit pour incarner le personnage de Maddalena dans La Dolce Vita et celui de Luisa dans Huit et demi (1963). Elle connaît ensuite un succès international grâce à son rôle principal dans le film de Claude Lelouch Un homme et une femme (1966) qui lui vaut un Golden Globe de la meilleure actrice dramatique et une nomination aux Oscars.

Anouk Aimée a vécu de nombreuses histoires d’amour (avec Jean Genet, Jean Cocteau, Raymond Queneau, Élie Chouraqui…) et s’est mariée à trois reprises : avec Edouard Zimmermann du 14 février 1949 à octobre 1950, avec le cinéaste Nico Papatakis, père de sa fille Manuella, puis avec le chanteur Pierre Barouh, rencontré sur le film Un homme et une femme, et enfin avec Albert Finney. 

Le 18 juin 2024, sa fille Manuella annonce décès de sa mère Anouk Aimée à Paris, à l’âge de 92 ans. 

Généalogie simplifiée

N° 1 – Nicole Françoise Florence Dreyfus, née le 27 avril 1932 à Paris (75), décédée le 18 juin 2024 à Paris.

2 – Henry Dreyfus, né le 30 janvier 1907 à  Compiègne, (60), décédé le 29 janvier 1984 à Paris (75), comédien.

Marié le 22 décembre 1931 à Paris (75)

3 – Geneviève Marie Thérèse Geneviève Durand, née le 23 juin 1912 à Paris 14e (75), décédée le 23 mars 2008 à Paris 12e (75), comédienne.

Les grands-parents d’Anouk Aimée

4 – Jacques Dreyfus, né le 29 mai 1863 à  Rixheim (68), décédé le 4 mai 1944 à  Auschwitz, boucher.

Marié le 14 octobre 1890 à Paris (75)

5 – Valérie Schuhl, née le 23 février 1868 à  Benfeld (67) décédée le 12 mars 1942 à Vichy (03)

6 – André Hippolyte Durand, né le 6 mai 1888 à Paris 14e (75), décédé le 18 octobre 1972 à  Menton (06)

Marié le 20 mai 1913 à Paris 9e (75)

7 – Emilie Marguerite Mélanie Boussiron, née le 5 mai 1888 à Angoulême (16), décédée le 13 novembre 1980 à  Nice (06)

La suite dans le prochain numéro de généalogie-Magazine

Tags:

Comments are closed

Newsletter
Téléchargez un numéro gratuitement de généalogie Magazine
Nos partenaires
  • 2
  • 11 641
  • 6 548